Un meeting dynamique malgré le coranovirus !

le 13 mars 2020 | 0 commentaire

1.png

Tout le monde annulait ses meetings, au nom du coranovirus, mais surtout dans l’incertitude de la mobilisation dans l’attente du discours annoncé du président de la république.

A Vénissieux, nous avons considéré, avant le président ! que la vie démocratique ne devait pas s’arrêter à cause de l’épidémie, et qu’il fallait simplement prendre les précautions nécessaires. C’est ce que nous avons fait avec une salle disposée en respectant la distance nécessaire entre les personnes, les chaises n’étant plus accolées comme d’habitude, mais en quiquonce avec un (petit) mètre d’écart. Des gels  étaient disponibles à l’entrée et le premier sujet de discussion était bien sûr le respect de la règle pour se saluer, très amicalement, mais sans contact ! Certains doutaient encore, beaucoup se méfient à juste raison des discours médiatique… Mais au total, tout le monde a joué le jeu.

Comme le 23 janvier, la rencontre a été dynamique, avec une présentation alternant témoignages directs, vidéos et lectures de textes…  

Maheureusement, notre ami André Chassaigne qui devait participer s’est retrouvé… à l’hopital avec le coronavirus… un des 10 parlementaires infectés…  Il a tout de suite préparé une vidéo à nous transmettre, qui, parait-il est très « percutante »… mais sa secrétaire a été mis en quatorzaine avant de se révéler aussi postiive. Elle a bien tenté de nous transmettre la vidéo de chez elle, mais sa connexion internet ne l’a pas permis… Bref, on la publiera certainement la semaine prochaine, mais nous n’avons pu écouté André ni en direct, ni en vidéo.

Cependant, les témoignages divers de Vénissians ont montré à quel point notre démarche de rassemblement répondait à une attene de la ville, de ses forces vives dans le monde syndical, comme dans le monde de la culture, du sport, ou de l’environnement…

Nous espérons pouvoir publier avant ce soir un montage vidéo du discours de Michèle Picard, qui a repris les éléments forts de notre projet, nos 150 engagements concrets et réalistes que nous avons construits avec les Vénssians, et qui a résumé la situation politique des 8 listes qui se présentent autour de l’idée que le vote PICARD de la gauche rassemblée est le seul vote utile pour battre toutes les droites, macronistes, décomplexées ou extrémistes…