Dans un pays des injustices, du mal logement, de la précarité, de la pauvreté, nous refusons d’opposer les plus en difficultés à ceux qui peuvent s’en sortir, d’opposer les habitants entre eux. Nous ne voulons pas séparer les urgences sociales des besoins de services, de développement, de culture.... La solidarité est pour nous un choix de vie. Elle s’organise à tous les âges, sur tous les sujets, social, famille, logement.

 

Observatoire des inégalités

La situation sociale en France continue de se dégrader. En 2018, 400 000 personnes supplémentaires ont basculé dans la pauvreté. Dans le même temps, les inégalités ne cessent de croître entre les 20% les plus riches et les 20% les plus pauvres. C’est une conséquence directe des politiques mises en place par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Sur la métropole, le taux de pauvreté est supérieur à la moyenne nationale, il s’élève à 15,7%.  De fortes disparités existent entre les communes et notamment les villes populaires, comme Vénissieux. Nous avons toujours défendu une métropole solidaire au service des territoires qui réponde aux besoins des populations. C’est pourquoi, nous voulons créer, à l’échelle métropolitaine, un observatoire des inégalités afin de connaître précisément la situation des territoires pour adapter les services proposés. Une action déterminée, pour améliorer le cadre de vie et le quotidien des Vénissians, et un engagement au service de tous les métropolitains.

Pour nos ainés

Pour nos ainés, nous portons une politique axée sur le respect et l’autonomie de la personne. Nous agissons pour permettre à nos seniors de bien vieillir et de se sentir bien, dans leur ville.  C’est un service d’aide à domicile renforcé, le repérage des personnes âgées isolées ou en difficultés. Nous portons, auprès de l’ARS, la création d’un nouvel EHPAD dans le nouveau quartier du Puisoz. Par ailleurs, Vénissieux s’est portée candidate à l’appel à projet de l’ARS pour la création d’un accueil de jour médicalisé, destiné aux personnes atteintes d’Alzheimer.

  • A tous ceux qui pensent qu’on peut laisser les plus faibles sur le bord de la route, nous affirmons qu’il n’y a pas de vie digne pour soi si on accepte l’indignité pour d’autres. C’est pourquoi nous agissons pour une vie digne pour tous !

  • Nous continuerons d’interpeller la Métropole pour accroitre les possibilités d’accueil d’enfants porteurs de handicap, dans les écoles de la ville.

Nos engagements

#88 Conforter nos permanences d’écrivain public pour garantir l’accès au droit des habitants les plus éloignés de la pratique numérique.
#89 Faire évoluer les aides sociales en fonction des besoins constatés (comme pour l’aide aux activités sportives ou l’aide à la location d’instrument de musique).
#90 Demander auprès de la Métropole le renforcement de l’aide aux personnes sans domicile fixe (colis alimentaires, kit d’hygiène...).
#91 Faire évoluer la commission «lutte contre la grande pauvreté» vers toutes les questions de «lutte pour les droits et la dignité» avec de nouveaux partenaires.
#92 Développer et mieux faire connaître les actions menées pour lutter contre le non recours aux droits (écrivain public, apprentissage du français, orientation de la demande sociale…).
#93 Négocier des offres assurances et mutuelles pour les Vénissians afin de faire profiter de conditions plus favorables à ceux qui ne trouvent pas d’offre privée accessible.
#94 Créer un Observatoire des inégalités avec la Métropole pour connaître précisément les inégalités sociales et adapter les services proposés.
#95 Renforcer le service d’aide à domicile du CCAS (intervention 6 jours sur 7).
#96 Amplifier la lutte contre l’isolement des personnes âgées en mettant en place une cellule partenariale de veille avec la poste, les acteurs de santé...
#97 Aide au financement de la téléassistance des personnes âgées à partir de 70 ans.
#98 Ouvrir un accueil de jour médicalisé pour personnes atteinte d’Alzheimer.
#99 Dynamiser les partenariats « hors les murs » entre les services municipaux et les EHPAD du territoire vénissian.
#100 Mettre en place un service de réalisation de petits travaux à domicile pour les personnes âgées avec une association et des clauses d’insertion.
#101 Développer l’offre culturelle et de loisirs en direction des personnes âgées à domicile ou dans les résidences (portage de livres, animations culturelles...).
#102 Amplifier le partenariat intergénérationnel entre l’OMR et les différentes structures municipales (EPJ, Maisons de l’enfance, conseils de quartier...).
#103 Ouvrir un hébergement municipal d’urgence temporaire avec la SACOVIV et un partenaire gestionnaire.
#104 Conforter l’Observatoire du sport et du handicap créé en 2017.
#105 Renforcer les moyens de l’accueil des demandes de logement social en associant les offices métropolitains au point d’accueil vénissian.
#106 Organiser une action partenariale de prévention contre les punaises de lit avec l’ARS et les bailleurs sociaux.
#107 Conforter la lutte contre les expulsions sans relogement dans le prolongement de l’action « zéro expulsion sans relogement » du plan logement d’abord.
#108 Accroître les possibilités d’accueil, dans les écoles, d’enfants porteurs de handicap en demandant à la Métropole l’octroi plus large d’auxiliaires de vie scolaire (AVS).
#109 Continuer à ouvrir des places en crèche pour les enfants porteurs d’un handicap en sollicitant les aides de l’État.
#110 Terminer la réalisation de l’AD’AP (Agenda d’accessibilité programmée).

Projets participatifs

Aucun projet.